La Charmoula Sfaxienne


Bonjour à tous !

La fin du ramadan approche ! Nous en profitons pour vous présenter dans cet article une recette typiquement sfaxienne, servie uniquement lors de l’Aïd marquant la fin du ramadan.

La Charmoula (ou Chermoula), est une sauce sucrée qui accompagne le poisson salé servi lors du premier repas de l’Aïd el Fitr. Cette charmoula n’est préparée sur dans la région sfaxienne. D’autres charmoula existent à travers le maghreb, mais leurs recettes sont totalement différentes et ne sont pas dédiées aux festivités de l’Aïd.

La tradition

Origine

Plusieurs hypothèses existent sur l’origine de la charmoula. L’histoire tunisienne est tellement riche que plusieurs civilisations peuvent être à l’origine de cette sauce. Peut-être les romains, les berbères ou les juifs? Les spécialistes (car il en existe !) se divisent…

De mon côté, ma petite enquête m’a orienté vers l’histoire d’un marin grec ayant fait naufrage dans la région de Sfax. Dernier survivant, mourant de fin, il ne trouva que des raisins asséchés et quelques oignons à se mettre sous la dent. Il prépara les deux ingrédients ensemble, et le mélange fût a priori convainquant 🙂

De nos jours

Désormais, cette recette à base d’oignons et de raisin sec n’existe que dans les environs de Sfax. Les familles consomment cette sauce en accompagnement de morceaux de poisson séchés dans le sel. Ce plat est le plat de fête de l’Aïd el Fitr, le 1er jour après le ramadan. Le mélange sucré/salé, donne un grand sentiment de soif et permet donc de réhydrater rapidement les corps après 1 mois de jeûn.

La recette

La recette décrite est celle d’une amie sfaxienne, il s’agit d’une version light. La version classique est beaucoup plus chargée en oignon.

Ingrédients

  • 1 kg de raisins sec
  • 300 g d’oignons (3 kg si vous optez pour la recette classique)
  • 200 ml d’huile d’olive
  • des épices en petites quantité et en fonction des préférences : mastic (ou musc, sève du pistachier), cannelle, clou de girofle ou encore graine de cubèbe

Les raisins secs

Préparation

Commencez par laver à l’eau les raisins secs, plusieurs fois afin d’éliminer toute impureté. Egouttez-les.
Mettez les raisins dans une cocotte et faites cuire à feu doux pendant environ 15 minutes. Surveillez régulièrement : la peau du raisin doit se détacher.

Pendant que les raisins refroidissent, vous pouvez vous occuper des oignons. Faites chauffer l’huile dans une casserolle, à feu doux. Coupez les oignons en lamelles et jettez-les dans la casserolle.

Retour aux raisins : passez-les au mixer. N’hésitez pas à rajouter un peu d’eau en mixant. L’objectif est d’obtenir une pâte bien lisse.

Mixage des raisins

Passez ensuite cette pâte au tamis fin pour en extraire le jus. Vous pouvez utiliser une passoire si vous n’avez pas de tamis. C’est la même technique que pour la citronnade : après un premier passage, rajoutez un peu d’eau au solide récolté puis retamisez de nouveau. Vous pouvez alors jeter le solide, et garder le liquide 😉

Passage au tamis

Lorsque les oignons sont bien dorés, versez le jus de raisin dans la casserolle. Continuez la cuisson à feu doux afin de faire évaporer l’eau. En cours de cuisson, n’oubliez pas de rajouter les épices moulues.

Maintenez la cuisson jusqu’à ce que la charmoula devienne plus épaisse. Vous pourrez alors stopper et laisser refroidir.

Stockez votre charmoula au frais dans un récipient (casserolle, bocal, boîte plastique). Recouvrez d’un filet d’huile d’olive pour permettre une conservation plus longue.

Bon appétit !
Et Aïd Moubarak bien entendu 😉

Retour à la page consacrée à la gastronomie tunisienne  

Bon appétit !




Pour aller plus loin
Partager cet article
Print Friendly

Mots clefs

Sur le même thème
  • La citronnade tunisienne - Recette de la rafraîchissante citronnade, une institution en Tunisie !
  • Recette de figues séchées, méthode Chriha - Recette traditionelle de la figue séchées, dénichée auprès de Tijani, garde forestier sur le massif du Bargou. Un régal !
  • L’assida zgougou, le dessert du Mouled - Présentation et recette de l'Assida Zgougou , dessert typiquement tunisien offert pendant la fête du Mouled

  • A propos Julien
    Créateur et administrateur de ce site, j'en suis logiquement le principal rédacteur. Expatrié durant 2 ans sur Tunis (2008-2010), j'ai eu l'occasion de parcourir en long et en large ce magnifique pays. J'y retourne régulièrement pour y retrouver amis et anciens collègues. J'en profite également pour continuer à découvrir de nouveaux sites. Et il reste encore tellement à faire ...

    Laisser un commentaire