Destination-Tunis
Votre guide gratuit, pour découvrir pour de bon la Vraie Tunisie !

Bonjour à tous !
 
Vous vous en doutez, la Tunisie n’a pas été découverte par le Club Med au détour d’une croisière. Pourtant, cela aurait pu se produire… il y a plusieurs dizaines de millions d’années, quand l’ensemble du territoire était recouvert par les mers !! Nous vous amenons aujourd’hui à la découverte de la géologie de la Tunisie, par l’étude de quelques fossiles récoltés au cours de nos aventures.
 

Période du Jurassique

Le territoire tunisien a souvent été un territoire submergé par la mer. La géologie de la Tunisie le prouve aisément : quasiment tout le pays est composé de roches sédimentaires, issues de dépôts marins. Des massifs entiers, au sud de Tunis, datent ainsi du Jurassique (Ere Secondaire), soit environ 200 millions d’années.
 
A l’époque, les Dinosaures régnaient en maîtres sur la terre ferme. Ainsi, de nombreux gisements ont été mis au jour dans la région de Tataouine, où un musée expose des trouvailles locales et retrace la géologie de la Tunisie.

Pendant ce temps, dans les mers plus profondes, les ammonites étaient nombreuses :

Ammonite trouvée en Tunisie
Une petite ammonite (3 cm) trouvée au pied du Djebel Fkirine.

Lors d’une rando sur le djebel Fkirine, j’ai ramassé machinalement un caillou. En le cassant, la fracture s’est faite sur le fossile. Il s’agirait d’un calcaire du Lias, et plus précisément du Carixien supérieur (196 millions d’années), d’après la notice de la carte géologique du Fkirine.
 

Période du Crétacé

Par la suite, les terrains ont subi une succession d’émersions / immersions, laissant par-ci par-là différents ensembles sédimentaires, formés de diverses strates, certaines calcaires, d’autres riches en sables (grès), d’autres contenant de la matière organique (hydrocarbures).
 
Ainsi, lors du Crétacé (peu avant la disparition des dinosaures donc), la mer était peu profonde du côté des oasis de montagne :

Une strate verticale, composée uniquement de coquilles
Une strate composée uniquement de coquilles fossilisées, dans l’oasis de Chebika.

Zoom sur la strate fossilifère
Zoom sur la strate. Ces fossiles datent probablement du Sénonien (80 millions d’années).

Période du Miocène

Oursin d’El Haouaria

Faisons un bond en avant, pour nous retrouver il y a seulement 20 millions d’années, dans la région qui deviendra le Cap Bon. A cette époque, le Miocène (Tertiaire), la mer était peu profonde, en bordure de plage probablement. Ainsi, les dépôts principaux sont à base de sable : ce sont des grès.

Les sommets d’El Haouaria et de Korbous sont composés de ces grès caractéristiques.
 
A El Haouaria, j’ai trouvé ce fossile d’oursin :

Fossile d'oursin
8cm de diamètre. Dommage qu’il ne soit pas complet.

On remarque ce trait de pointillé en surface. Cinq ‘branches’ doivent ainsi théoriquement être dessinées : c’est LA marque des oursins (tout comme les étoiles de mer, de la même famille).
 
On peut aisément comparer ce fossile à cette coquille d’oursin, vue en Jamaïque :

Coque d'oursin sur fond sableux
Taille identique, forme aplatie, fond sableux, voici donc les conditions de vie sur le Cap Bon il y a 20 millions d’années.
Et on observe facilement les cinq fameuses ‘branches’!

Quelques millions d’années plus tard, la mer était de nouveau un peu plus profonde. On y trouvait plein de belles choses, notamment des coquillages :

Fossile d'un petit bivalve
Un petit coquillage (1 cm) récolté sur mon bassin d’étude.

Dent de requin de Tazoghrane

Evidemment, ce bivalve ne faisait peur à personne. Rien à voir à côté des requins qui traînaient dans le coin !

Face avant de la dent de requin
Face avant
Face arrière de la dent de requin
Face arrière

Je suis fier de ce fossile : une dent de requin trouvée également sur le Cap Bon, d’un âge estimé à 15 millions d’années.

On y voit très bien la racine (partie foncée) et la partie externe (blanche et brillante); le tranchant est encore bien aiguisé !
En l’état, elle mesure 5 cm de large à la racine. La longueur initiale peut-être estimée à 7 cm.

Je n’ai pas beaucoup d’informations sur la bête. Néanmoins, il faut savoir qu’à l’époque, le Carcharodon megalodon était la terreur des mer : c’est le plus grand requin qui ait jamais existé (estimé à 15m de long et possédant des dents allant jusqu’à 15 cm). Peut être ai-je trouvé une dent de lait ? 😀 A priori non, car les petites craquelures sont le signe d’un âge avancé pour le propriétaire (le requin, pas moi !).

Pour plus d’info sur cette famille de requin, voici le blog d’un passionné belge.

 

Période du Quaternaire

Voila donc un résumé de la géologie de la Tunisie. Bien sûr, c’est succint, car j’ai limité l’article aux périodes que je pouvais illustrer de fossiles. De même, j’ai un peu bâclé mes recherches documentaires…
 
La suite, c’est l’arrivée de l’Homme : nous entrons dans la Préhistoire.
 
A bientôt !
 

Cet article a 1 commentaire

  1. J’ai trouver des fossilles agé environ de 80 millions d’années a belkhir gafsa

Laisser un commentaire