Rando du côté de Béchateur

Bonjour à tous !
 
Voici une belle balade du côté de Bizerte, à Béchateur exactement. Plusieurs arguments pour se rendre dans le secteur : un paysage agricole très sympa, un dénivelé très faible, et une plage de sable blanc magnifique ! Convaincus ?
 

Accès

Pour s’y rendre, il faut sortir de Tunis par le nord, direction Bizerte. Traverser Bizerte, puis prendre la direction de Béchateur.
Se garer là où il y a de la place (rassurez-vous, vous serez seuls !).
 
Temps de trajet
Environ 1h depuis Tunis
 
Coordonnées géographique
37° 18.282’N
9° 44.304’E
 
Difficulté : [facile]

  • Durée : 2 à 3 heures
  • Dénivelé : -200 mètres 🙂
  • Sentier : pistes et lisières de forêt évidentes
  • Technicité : évitez de randonner avec la grille et le charbon pour les grillades…

Itinéraire de la rando

🙂 Astuces 🙂

  • Pour imprimer le plan, ouvrir le fichier suivant avec le logiciel GoogleEarth.
  • En cliquant sur les icônes, faites apparaître le nom des points principaux de la rando.
  • Pour voir la route d’accès, cliquez sur Plan puis dézoomez.

Description de la rando

 
Le principe est relativement simple : on débute la marche dans les collines, pour terminer sur les plages immaculées du Cap Blanc.
 
Et globalement, on se déplace dans ce type de paysage :

Panorama sur le Cap Blanc
Le cadre de la rando : des collines, des champs, et la mer !

La journée peu commencer par la visite de quelques cavités, plus ou moins naturelles. En fait, certains collines de la région sont taillées d’anciennes galeries et mines, nécessaires à l’exploitation de filon de plomb semble-t-il…

Pas très spectaculaires, à part quelques boyaux naturels assez fins, et quelques petites concrétions.

En se roulant dans les boyaux des anciennes mines, la terre ocre permet un bronzage impeccable !
En se roulant dans les boyaux des anciennes mines, la terre ocre permet un bronzage impeccable !

Une fois la visite des galeries terminée, le but de la rando était de se rendre sur la plage.

Bien suivre le vallon. Il y a pas mal de broussailles, mais les alternances champs/forêts permettent d’avancer à un bon rythme.

Ane dans un champ de ble
Au détour d’un champ, ce paysan qui revient avec des réserves d’eau sur son âne. Pittoresque.
Juste avant la moisson
Juste avant la moisson
Passage sous des oliviers centenaires.
Passage sous des oliviers centenaires.

L’arrivée à la plage peut être salvatrice en cas de forte chaleur. L’idéal est donc d’y garer une voiture le matin, et d’y laisser le matériel de plage. 200 à 300 mètres de marche dans le sable permettent d’accéder à la plage. Elle est immense, magnifique !

En direction du nord, on peut se caler dans des criques, un peu plus abritées du soleil et du vent, si il y en a…

La plage...
La plage…

Pas mal non ?

A bientôt !
 
[retourrando]

Julien

Créateur et administrateur de ce site, j'en suis logiquement le principal rédacteur. Expatrié durant 2 ans sur Tunis (2008-2010), j'ai eu l'occasion de parcourir en long et en large ce magnifique pays. J'y retourne régulièrement pour y retrouver amis et anciens collègues. J'en profite également pour continuer à découvrir de nouveaux sites. Et il reste encore tellement à faire ...

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu