Destination-Tunis
Votre guide gratuit, pour découvrir pour de bon la Vraie Tunisie !

Bonjour à tous !
 
Je reviens dans cet article sur une randonnée peu difficile, et très intéressante. Elle se situe sur les contreforts Est du djebel Zaghouan, au niveau du vieux village de Zriba.
 

Accès

Depuis Tunis, prendre la direction de Zaghouan, en passant par Mourouj. Traverser Zaghouan, puis tourner vers la droite en direction d’Hammam Zriba. Rentrer dans la cité thermale, puis tourner à gauche le long du cimetière, en suivant les panneaux Zriba El Alia.
La route grimpe pendant quelques kilomètres. Se garer à proximité du village berbère : quelques familles y vivent encore.
 
Temps du trajet
Environ 1h15 de route depuis Tunis.
N’oubliez pas de faire un tour à Zaghouan pour acheter les succulents kaak el ouark 😉
 
Coordonnées géographiques
36° 18.871’N
10° 12.544’E
 
Difficulté : [peudifficile]

  • Durée : 4 heures
  • Dénivelé : 350 mètres
  • Sentier : aisé et large, sauf lors de l’ascension du sommet
  • Technicité : attention aux égratignures lors de la marche hors sentier

Itinéraire de la rando

🙂 Astuces 🙂

  • Pour imprimer le plan, ouvrir le fichier suivant avec le logiciel GoogleEarth.
  • En cliquant sur les icônes, faites apparaître le nom des points principaux de la rando.
  • Pour voir la route d’accès, cliquez sur Plan puis dézoomez.

Description de la rando

 
Le début de la rando se fait au niveau d’un village berbère très ancien. Il fut longtemps un lieu de passage important pour les caravanes se rendant sur Tunis.

Seules quelques familles y vivent encore, profitant de quelques groupes de passage, mais surtout de l’élevage.

Subsistent dans le hameau : un marabout, un ancien bâtiment officiel, une vieille tour. Le reste est en ruine, mais pourrait être retapé avec un peu de motivation (et beaucoup de dinars !).

Le vieux village berbère de Zriba
Le village berbère, au niveau d’un col.
Ruines du vieux village de Zriba
Les ruines du vieux village berbère de Zriba

Le but de la rando était l’ascension des crêtes surplombant le village ancestral. Et comme d’habitude, les seuls chemins existants sont ceux des chèvres et moutons. On perd régulièrement le sentier, il faut constamment chercher une nouvelle trace dans le maquis. Mais globalement, l’accès à la crête est plutôt évident.
 
Du haut de la crête, un panorama à 360° s’offre à nous, avec notamment :

  • à l’Est, la plaine menant à la mer, en direction d’Hammamet.
  • à l’Ouest, le Djebel Zaghouan, culminant à 1295 m. Avec des plaines environnantes à 100 ou 200 mètres, cette montagne est assez impressionnante.
Panorama Zriba
Vers l’Est. On ne distingue pas la mer, mais elle y est bien !Quelques nuages passaient, à notre altitude, c’était bien sympa.

La montée ne fut pas très facile. Le chemin se perdant, il fallait avancer à vue dans le maquis, au milieu de chênes verts ou de palmiers rachitiques : short interdit ! Chacun sa trace !

Grimpée dans les broussailles
Grimpette dans les broussailles. Mais le cheminement est assez intuitif.

 
La descente s’effectue sur un autre versant. Une belle piste nous attend, ainsi que d’autres particularités :

Un bel olivier dans un champ
Un bel olivier.
Nodule argileux
Un nodule argileux, avec ces cercles concentriques.
Un caméléon nous coupe la route !
Un caméléon !
C’est la première fois que j’en voyais un, et je n’étais pas le seul !
Je ne savais pas qu’il y en avait en Tunisie. Celui là était au milieu du sentier, avançant à un rythme très lent.
C’est, il faut bien le dire, une bête tout à fait étonnante, de 10-15 cm de long environ, ses gros yeux pivotant, sa peau en écailles.

Au retour aux voitures, nous en avons profité pour acheter des tabouna (pains traditionnels, en forme de galette), auprès des familles du village.

Vente de tabouna
Achat de tabouna auprès d’une famille habitant à proximité.

L’heure était alors au retour sur Tunis, avec de belles images dans la tête encore une fois.
 
A bientôt !
 
[retourrando]

Julien

Créateur et administrateur de ce site, j'en suis logiquement le principal rédacteur. Expatrié durant 2 ans sur Tunis (2008-2010), j'ai eu l'occasion de parcourir en long et en large ce magnifique pays. J'y retourne régulièrement pour y retrouver amis et anciens collègues. J'en profite également pour continuer à découvrir de nouveaux sites. Et il reste encore tellement à faire ...

Cet article a 4 commentaires

  1. bonne visite pour améliorer votre connaissances

  2. Je suis sur Monastir et j’ai acheté un caméléon 10 euro … pour faire quelques clichés … Remis en liberté dans les lauriers roses des jardins … il a fait le ménage dans l’appartement , mangé même les araignées … je l’ai retrouvé suspendu la tête en bas sur le cordon métallique de la pomme de douche … il attendait qu’une mouche arrive … très cool comme bébête … !

  3. Quelle jolie petite rencontre!!

    1. Effectivement, personne ne s’attendait à croiser ce caméléon.
      J’ai même failli l’écraser…

Laisser un commentaire