Destination-Tunis
Votre guide gratuit, pour découvrir pour de bon la Vraie Tunisie !
Rando sur le djebel Rihane

Bonjour à tous !
 
Voici une très belle rando, assez longue qui permet de découvrir le djebel Rihane. Cette randonnée traverse les champs de blé ou d’orge puis les forêts de pins du djebel. Une partie de la forêt est malheureusement partie en fumée il y a environ 6 ans, mais vous pourrez voir que la végétation revient lentement. Vous découvrirez aussi des vestiges archéologiques perdus dans la montagne. A la fin, la descente dans un oued tortueux pimente la randonnée.
 
La grande particularité de cette randonnée est que vous pouvez la faire avec des enfants en bas âge. En effet, il est possible de louer un âne à la ferme où l’on gare les voitures.
 

Accès

L’accès depuis Tunis est aisé. Prenez, depuis Tunis, l’autoroute de Béja (A3) jusqu’à la sortie Mejez el Bab. Sortez à cette sortie et filez vers la ville. Prenez à gauche au premier rond-point puis au second, direction Goubelat (C28). 14 km plus loin, vous arrivez à Goubelat que vous traversez. 8 km plus loin, dans une petite montée, prenez à droite la petite route goudronnée en direction de Bir Elleuch.

Poursuivre cette route sur 6km jusqu’à traverser un petit pont dans une courbe en épingle à cheveux. A la courbe suivante, prenez la piste à gauche (en travaux en ce moment et qui va être prochainement goudronnée). Remarquez au passage sur votre gauche, les restes d’un site archéologique. Remontez cette piste sur 2km et garez votre voiture au niveau de la ferme sur votre droite.
 
Temps du trajet
Environ 1h30 de route depuis Tunis, en fonction de la circulation bien sûr !
 
Coordonnées géographiques
36°27’33.38″N
9°35’55.62″E
 
Difficulté : [peudifficile]

  • Durée : 6 heures, pour 12 km de marche
  • Dénivelé : 300 mètres
  • Sentier : piste aisée en montée à l’aller; seule la descente d’un pare-feu abrupt est un peu plus délicate
  • Technicité : parcours long

 

Itinéraire de la rando

🙂 Astuces 🙂

  • Pour imprimer le plan, ouvrir le fichier suivant avec le logiciel GoogleEarth.
  • En cliquant sur les icônes, faites apparaître le nom des points principaux de la rando.
  • Pour voir la route d’accès, cliquez sur Plan puis dézoomez.

 

Description de la rando

Pour démarrer la randonnée, remontez la route goudronnée sur environ 500m jusqu’à un pare-feu que vous empruntez à gauche. Descendez le long du pare-feu et traversez un petit oued, en laissant la ferme sur votre droite. Remontez le chemin qui longe le champ d’oliviers et poursuivez jusqu’à atteindre un oued assez profond. Le chemin passe sur la rive gauche de cet oued. Le parcours continue alors dans une forêt qui a brulé il y a quelques années. Poursuivez le long du chemin qui longe l’oued. Après 400m environ, remontez la rive droite de l’oued (à gauche dans le sens de la rando !) puis prenez, sur votre gauche, un nouveau pare-feu.

Arbres calcinés et jeunes repousses dans cette partie du djebel.
Arbres calcinés et jeunes repousses dans cette partie du djebel.

En haut de ce pare-feu, vous trouverez une grande cavité fraîchement creusée. Il s’agit d’une fouille sauvage effectuée par des « chasseurs de trésors ». Ce phénomène est devenu malheureusement trop fréquent en Tunisie ces dernières années. A côté de la cavité, vous trouverez un morceau cassé de statue ainsi qu’un fragment de pierre recouvert d’une inscription latine.

Des vestiges témoignant de l'occupation romaine du secteur
Des vestiges témoignant de l’occupation romaine du secteur

Continuez environ 300m pour atteindre un champ de blé.

La rando se poursuit en direction du sommet du djebel. Le sentier longe les champs de blé (attention à ne pas marcher sur les plantations), puis traverse une belle forêt épargnée par l’incendie. En arrivant au sommet, vous atteindrez une piste empierrée qui longe la crête. L’emprunter vers la gauche. Avec un peu de chance, vous trouverez à cet endroit de magnifiques plants de bruyères ou de romarins en pleine floraison!

Plant de bruyère en fleur... comme en Bretagne en juillet !
Plant de bruyère en fleur… comme en Bretagne en juillet !

Continuez sur cette piste pendant 1km environ. La vue se dégagera vers le nord au niveau d’un pare-feu bien pentu, qui plonge sur la gauche. Une petite pause déjeuner s’impose avant la descente assez périlleuse!

Dans le cas où vous avez loué un âne, contournez le pare-feu en poursuivant le chemin qui descend dans la forêt de façon moins abrupte (voir la carte en début d’article).

Vue depuis le haut du pare-feu sur la plaine environnante
Vue depuis le haut du pare-feu sur la plaine environnante

Une fois en bas du pare-feu, continuez tout droit dans l’axe de ce pare-feu (en contournant une ferme par la gauche). Au bout de 500m, sortir de cet axe en prenant sur la droite un petit chemin qui longe un oued. Continuer à descendre en traversant les champs de blé. Plus bas, vous arriverez à un oued assez profond.

2 choix sont alors possibles :

  • Si vous avez pris un âne pour vous accompagner, ne descendez pas tout de suite dans l’oued mais longez sa rive droite le long des champs de blé, jusqu’à apercevoir sur votre gauche une ferme. Descendez alors dans l’oued, et suivez le cours d’eau dans un petit chemin bien praticable même avec un âne.
  • Si vous n’avez pas pris d’âne, vous pouvez descendre dès le début dans l’oued.
Belle vue sur le djebel Zaghouan depuis les hauteurs de l'oued.
Belle vue sur le djebel Zaghouan depuis les hauteurs de l’oued.

Dans les deux cas, continuez à descendre le long de l’oued jusqu’à atteindre un barrage en pierre au fond de l’oued. Il est alors temps de remonter côté rive gauche de l’oued pour rejoindre la ferme où vous avez garé les voitures, environ 500m plus haut.

La sortie de l'oued vers la ferme située juste un peu plus haut.
La sortie de l’oued vers la ferme située juste un peu plus haut.

 
Remarque : un petit geste envers les habitants de la ferme sera le bienvenu! Par exemple, pour la location de l’âne et le parking des voitures en sécurité, nous avions laissé 30 dinars.
 
Bonne balade!
 
[retourrando]

Philippe

Après un passage de 1996 à 1998 me voilà de retour en Tunisie depuis 2009. Professeur au Lycée français de Mutuelleville, je sors régulièrement les week-end à la découverte du patrimoine historique et traditionnel tunisien. Je réalise également de nombreuses randonnées dans le nord tunisien.

Laisser un commentaire