La Tunisie est connue pour son tourisme balnéaire. Hammamet, Monastir, Djerba sont des destinations classiques, du genre Club Med et autres All-Inclusive… Ces grosses stations disposent bien entendu de leurs propres plages privées. Mais vous l’avez compris, ce genre de structures touristiques n’est pas mis en avant sur ce site. Rassurez-vous, il reste tout de même de nombreuses plages sauvages en Tunisie !

Nos plages sauvages préférées de Tunisie

Une des plages sauvages, celle de Sidi Mansour, entre Bizerte et Tabarka

Sidi Mansour (Côte Nord)

Une des plages sauvages, celle de Haouichet, entre Bizerte et Tabarka

El Haouichet (Côte Nord)

Une des plages sauvages, celle de Ras ed Drek, à El Haouaria

Ras ed Drek / El Haouaria (Cap Bon)

Pour profiter au mieux

En dehors des parcs à touristes, il existe de nombreuses plages, souvent plus sympathiques et agréables que les plages à transats. Evidemment, ces plages sont souvent un peu plus difficiles d’accès, et nécessitent donc l’usage d’un véhicule personnel.

Mais le détour est souvent intéressant : vous serez quasiment seuls sur la plage ! Ces plages offrent l’avantage d’être souvent vides, loin de toute zone urbanisée. Attendez-vous plutôt à croiser un pêcheur qu’un vendeur de tongues ! Et cerise sur le gâteau, elles sont situées dans des paysages exceptionnels et complétement naturels.

Localisation

La plupart des plages que nous décrivons se situent sur les côtes Nord et Nord-Est de la Tunisie. De Tabarka à Bizerte, il s’agit d’une succession de grandes plages et de zones rocheuses. De Bizerte à Tunis, on retrouve plages, rochers (Cap Farina) et lagunes. Les plages du Cap Bon sont à dominante sableuse, avec de magnifiques criques vers Korbous et el Haouaria. Enfin, à partir d’Hammamet, les plages sont sableuses, au relief très plat. Les lagunes sont très présentes, rendant l’accès plus difficile et la qualité de l’eau moins transparente.

A prévoir

  • plusieurs bouteilles d’eau pour boire (l’eau salée, ça assoiffe !) ainsi qu’une bouteille remplie d’eau du robinet pour se dessabler les pieds 🙂
  • crème, parasol… Le soleil tape fort, il faut impérativement éviter la plage entre 12h et 15 h.
  • le masque et le tuba si vous aimez observer dorades, oursins ou murènes…
  • le fusil harpon si vous êtes pêcheur,
  • le ballon, la grille et le charbon pour les côtelettes !
  • enfin, un sac plastique pour ramener vos déchets (et éventuellement ceux rejetés par la mer).

Laisser un commentaire