Chaque jour, NASA Earth publie sur sa page Facebook une photo prise depuis l’espace et y apporte un éclairage scientifique. Fin 2020, c’est la photo du lac El Bibane, situé au Sud de la Tunisie, qui a été mise à l’honneur. La raison? Des similitudes entre les sédiments du lac El Bibane et ceux observés sur des photos prises sur Mars ! Explications !

Auteur Julien
Rédigé par Julien
Voir les 85 articles de Julien !
logo update Mise à jour le 22 janvier 2021

La publication de la NASA

Chaque jour donc, la NASA diffuse une photo et explique l’intérêt du site. Une vulgarisation scientifique très intéressante, que vous pourrez découvrir chaque jour en suivant cette page.

Le 27 décembre 2020, c’est la Tunisie qui était à l’honneur. La photo a créé un petit buzz dans le pays (2200 partages, je suis jaloux !), méritant donc une petite explication.

Le Lac El Bibane

Ce lac se trouve au Sud de la Tunisie, entre Zarzis, Ben Guerdane et Ras Jedir. Voici ces mensurations : 30 km de long, 10 km de large, et seulement 4 m de profondeur !

Tout au Sud, entre mer et désert,
le lac se situe proche de la frontière libyenne

Bhiret el Bibane n’est pas clos mais connecté à la Méditerranée. Le lac présente donc des eaux salées, voire même sur-salées, étant donné l’évaporation importante et l’absence d’alimentation en eau douce. L’ouverture à la mer se situe à l’Est, où une longue langue de sable de 100 m de large est éventrée et permet les échanges entre le lac et la mer.

Les caractéristiques du lac ont permis le développement d’un écosystème très riche. Ainsi, les poissons grandissent jusqu’à maturité dans cette nurserie protégée, puis filent par les brèches ouvertes vers la mer. Le lac el Bibane est ainsi l’une des zones de pêche les plus riches de Tunisie. C’est également un site de reproduction important pour les oiseaux migrateurs : le lac a été inscrit sur la liste des sites RAMSAR en 2007, une désignation de zones humides protégées d’importance écologique internationale.

Voila pour les présentations. Mais quel rapport avec la NASA, me direz-vous?

Du tapis d’algues d’El Bibane aux sédiments sur Mars

Plusieurs zones présentent une très faible profondeur d’eau (moins de 1 m) au large du lac el Bibane. On voit très bien ces zones très claires et très peu profondes sur la photo de la NASA).

Ces zones ont été exposées à l’action active des vagues lorsque le niveau de la mer était plus bas, à plusieurs reprises au cours du dernier million d’années. Lors de ces périodes, un tapis d’algue se développait à la surface. La couche d’algue s’est ensuite fossilisée, en figeant des formes très spécifiques.

Et sur des photos prise par la sonde Curiosity sur la planète Mars en 2012, des formes identiques ont été repérées au niveau du “Gillespie Lake”.

Comparaison de la surface de Mars (Gillespie Lake) et du tapis d’algues (el Bibane)

Une étude menée par l’université de Norfolk en 2014 a comparé les formes des sédiments photographiées sur Mars à celles observées au lac el Bibane (lien vers l’étude). Ainsi, le site tunisien pourrait être une preuve de la présence d’algues sur la surface de Mars (il y a 3,7 milliards d’années !)

Quelques liens complémentaires

Yjichi.Lbelek

Cette page a été réalisée en partenariat avec la page Facebook Yjichi.Lbelek, animée par mes deux amis Amine Zorgati et Ahmed Charfi.
N’hésitez pas à liker cette page pour recevoir de nouvelles anecdotes savoureuses 🙂 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments