Vous l’avez sans doute déjà remarqué, il n’y a pas une maison en Tunisie sans une rose des sables exposée en décoration. Parfois, on retrouve cette pierre dans les jardins voire même autour des ronds-points des centres-villes. Mais d’où vient cette pierre atypique, quelle est l’origine de cette rose des Sables? Nous allons éclaircir cette interrogation ci-dessous.

Auteur Julien
Rédigé par Julien
Voir les 86 articles de Julien !
logo update Mise à jour le 15 mai 2021
Une belle rose des sables du Chott el Jérid (Sud de la Tunisie)

Une rose des sables, c’est quoi?

Bien sûr, tout le monde connaît la rose des sables ! Un cailloux anguleux, en forme de multiples petites haches lui donnant son nom de rose. C’est un caillou courant dans les régions possédant des lacs salés (nous en reparlerons plus loin). Et comme la Tunisie compte de nombreux lacs salés, on trouve des roses des sables dans chaque maison tunisienne 😉

La rose du désert est un cristal (enfin, une multitude de cristaux) de sulfate de calcium hydraté (CaSO4, 2H2O), plus connu sous le nom de gypse. Le gypse, tout le monde connait : séché, il est à l’origine du plâtre 😉

Parfois, le baryum remplace le calcium, formant une pierre aux formes proches, la baryte. Là s’arrêtent les comparaisons, les conditions de formation ne sont pas les mêmes. Justement, comment se forme la rose des sables? On y arrive !

Cristaux de gypse
Cristaux de baryte

Formation de la rose des sables

Revenons à la composition chimique : du calcium et des sulfates. Ces éléments, on les trouve facilement dissous dans l’eau, notamment dans les régions chaudes : les lacs salés, les nappes phréatiques proches de la mer, voire même en mer. Comme le chlorure de sodium, le sel !

Le Chot el Jérid, zone de formation de la rose des sables

En Tunisie, on trouve de nombreuses Sebkha, ces lacs salés où l’eau ne s’accumule jamais. En effet, il y a dans ces régions plus d’évaporation que de pluie. Ainsi, l’eau s’évapore, mais les minéraux comme le calcium et les sulfates, s’accumulent de plus en plus, en surface mais aussi dans les sols sableux. Avec le temps et la poursuite de l’évaporation, les minéraux vont s’agglomérer autour d’un grain de sable pour former un cristal de gypse. Notre rose des sables est née ! On parle alors de roche évaporitique.

En cristallisant, le gypse va prendre sa forme spécifique de hache. La pyrite cristallise en cube, le quartz en hexagone. Pour la rose des sables, on parle de cristallisation monoclinique : d’un seul plan. D’où cette forme en hache 😉

Dans les sols, le cristal va incorporer les grains de sable avoisinant, donnant la couleur rose / ocre / beige à la pierre.

Beaucoup de gens disent que si l’on pose la rose des sables sur le marbre, elle va grandir avec le temps ! A votre avis c’est possible?
Non bien sûr : pour grandir, il faut une eau très riche en sulfate et calcium. L’inverse est possible : si vous laissez votre rose des sables dans de l’eau trèèèès longtemps, elle va petit à petit se dissoudre. Mais ne vous inquiétez pas, le processus est long : vous pouvez laver votre rose des sables avec de l’eau sans problème 😉

Et on la trouve où, cette rose des sables?

En Tunisie bien sûr, surtout dans le sud (sur la route qui traverse le Chott el Jerid, dans les oasis de montagne Chebika et Tamerza ou encore dans les grandes villes touristiques Tozeur et Douz).

Roses des sables du Mexique et de l’Ocklahoma

On trouve des roses des sables dans les autres pays d’Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Libye, Egypte), mais également dans le Golfe, au Mexique et aux Etats-Unis.

Enfin, dernier clin d’œil : le musée national du Qatar a été dessiné sous la forme d’une gigantesque rose de sables par l’architecte français Jean Nouvel ! Une petite merveille, a priori !

Le musée national du Qatar

Quelques liens complémentaires

Yjichi.Lbelek

Cette page a été réalisée en partenariat avec la page Facebook Yjichi.Lbelek, animée par mes deux amis Amine Zorgati et Ahmed Charfi.
N’hésitez pas à liker cette page pour recevoir de nouvelles anecdotes savoureuses 🙂 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments