Jack Sparrow, personnage central de la saga Pirate des Caraïbes, serait-il d’origine tunisienne? C’est une hypothèse crédible : le personnage de Jack Sparrow aurait été inspiré par le vrai pirate tunisien Jack Ward, alias Yusuf Raïs, basé le long des côtes tunisiennes… Explications !

Auteur Julien
Rédigé par Julien
Voir les 86 articles de Julien !
logo update Mise à jour le 13 janvier 2021

La piraterie au large de la Tunisie

Au XVIème et XVIIème siècle, la Tunisie est un haut-lieu de la piraterie en Méditerranée. De redoutables et redoutés pirates mouillent l’ancre dans les eaux tunisiennes, notamment à Ghar el Mehl et le long du Cap Bon. De là, ils écument la mer, entre Sardaigne et Sicile, s’attaquant aux navires européens partant ou revenant d’Orient.

Naturellement, les pirates volent les marchandises et font prisonniers les passagers des bateaux abordés. Ces prisonniers sont ensuite vendus comme esclaves sur les marchés de Tunis.

Ces pirates sont pour la plupart Turcs, mais certains sont des renégats européens. Anciens navigateurs pour le compte d’Etats européens, plusieurs préfèrent rentrer dans la piraterie, changeant de nom et de religion au passage.

La guerre Grande Bretagne – Espagne

A l’époque, la Grande Bretagne et l’Espagne sont en guerre. De nombreuses batailles navales ont lieu, menant notamment à une défaite espagnole mémorable lors d’une attaque de l’Armada espagnole en 1588 (wikipédia). Mais l’Espagne reste une grande puissance maritime et prend souvent l’avantage en mer. Elisabeth I s’allie alors avec les ottomans et autorise ainsi certains de ses marins à pirater les navires espagnols.

Entre Sicile et Tunisie : un espace facile à maîtriser pour les pirates !

Elisabeth I décède en 1603; Jacques I arrive sur le trône. Rapidement, le nouveau roi conclut un accord de paix avec les Espagnols. Les pirates anglais ‘accrédités’ se retrouvent au chômage : fin de la guerre = fin de la piraterie… Retour à la morne vie de la marine commerciale !

Jack Ward, dit Birdy

C’est là qu’apparaît notre cher Jack Ward ! Ancien marin devenu pirate à la fin de la guerre, il s’installe rapidement à Tunis et scelle un accord avec le dirigeant Othmane Dey, en 1606. Jack Ward gagne hospitalité et protection, Othmane Dey récupère 1/5ème des butins. Jack Ward devient Yusuf Raïs, dit “Chaqour” car il combat toujours avec une hâche (Chaqour en arabe). Mais il porte également un autre surnom : “Birdy”, l’oiseau, en raison de sa passion pour les petits oiseaux.

Et Sparrow, en anglais, signifie moineau. Et voici donc le lien entre le pirate tunisien Jack Ward “l’Oiseau” et le personnage de Jack Sparrow “le moineau”, facile !

Autre indice pour les connaisseurs : l’un des pendentifs de Jack Sparrow représente le croissant islamique, sans doute en référence à la conversion de Jack Ward…

Jack Ward alias Yousuf Raïs à l’assaut d’un navire

Fin de vie de Jack Ward

Malgré quelques coups durs (250 de ses marins tunisiens périssent un jour en mer, il garde toutefois la protection de Othmane Dey), Jack Ward continue à écumer la Méditerranée pendant de longues années. Il meurt à Tunis en 1622 à 70 ans, sans doute de la peste.

Portrait de Jack Ward

Yjichi.Lbelek

Cette page a été réalisée en partenariat avec la page Facebook Yjichi.Lbelek, animée par mes deux amis Amine Zorgati et Ahmed Charfi.
N’hésitez pas à liker cette page pour recevoir de nouvelles anecdotes savoureuses 🙂 

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments