Destination-Tunis
Votre guide gratuit, pour découvrir pour de bon la Vraie Tunisie !

Zoom aujourd’hui sur le train tunisien ! En effet, nous avons déjà parlé des louages, des taxis et d’autres moyens de transport, mais pas encore du train tunisien. Même si le rail ne dessert pas toutes les villes tunisiennes, le train reste une bonne alternative pour se déplacer notamment sur la côte Est, sur la ligne Tunis – Hammamet – Sousse – El Jem – Sfax.

Le réseau de train tunisien

Le réseau ferroviaire

L’infrastructure ferroviaire a été en grande partie développée lors de la période du protectorat français. Le rail dessert principalement les grandes villes de la zone côtière (axe Tunis-Sousse-Sfax-Gabès) et dispose de quelques ramifications (Nabeul, Tozeur, Mahdia). Une seconde ligne dessert les régions de l’ouest (Béja, Jendouba, le Kef). Il fut un temps où la ligne circulait jusqu’en Algérie. Cette ligne n’est plus en service, mais de nombreux viaducs sont encore existants, notamment du côté de Béja. Des projets ressortent régulièrement pour relier de nouveau Tunis à Annaba.

L’exploitation est assurée par la Société Nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT). De nombreuses infos (gares, horaires, tarifs) sont également disponibles sur son site Internet.

Les gares

La plupart des gares ont été construites lors de l’époque coloniale. Ainsi, elles sont souvent situées dans les centres des grandes villes, à quelques centaines de mètres des médinas. Elles ont été peu modernisées depuis 50 ans, à part la gare de Tunis. Certaines gares de campagne, situées sur des lignes abandonnées, sont restées d’époque (toits en tuiles, panneau indicatifs…). Wepostmag a publié un joli diaporama à ce sujet.

A Tunis, la gare se trouve place Barcelone, à 300m au sud de l’avenue Habib Bourguiba. Par commodité, on l’appelle donc la gare Barcelone (prononcez Barchelone au chauffeur de taxi 😉 ). Pour venir à la gare, venez à pied, en taxi ou en métro (pour rappel, il s’agit d’un tramway !).

La gare est le point de départ des lignes urbaines et nationales. Il faut acheter un billet pour pouvoir accéder aux quais. Plusieurs services existent au niveau de la gare, notamment un service de consigne (sur la gauche en rentrant dans la gare).

A Sousse, il y a deux gares. L’une pour les trains nationaux, située à 400m au nord-est de la médina, l’autre pour le Métro du Sahel, à 400m au sud-est de la médina (voir plus bas). La gare principale est petite, elle dispose d’un snack sur la façade extérieure. En empruntant le trottoir, sur la droite sous les arbres, vous serez en 5 minutes devant les murailles de la médina.

A Sfax, la gare est à 500m au nord-est de la médina, dans les quartiers coloniaux. En sortant à pied, prenez l’avenue plein sud. Vous arriverez rapidement devant le beau bâtiment de la municipalité, dans lequel se trouve une collection de mosaïques extraites dans la région. En face de la municipalité, l’esplanade appelée « 100 mètres » donne sur les remparts de la médina, au niveau de Bab Diwan.

Les trains

Pas de TGV en Tunisie malheureusement. Les trains les plus modernes sont les Autorail Express et circulent en priorité entre Sousse et Tunis (1h30). Ils sont en bon état, à classe unique, comme nos TER français.

Mais la majeure partie des trains sont des Direct, plus anciens. Il existe 3 classes : la Seconde, la Première, et la Confort. Je vous conseille vivement la Confort : le tarif est un peu plus élevé mais le wagon est bien plus calme. Ne vous attendez pas au grand luxe : ces rames sont assez délabrées, vitres et sièges mériteraient d’être remplacés. Ces trains sont a priori climatisés, prévoyez tout de même de l’eau en été.

Attention à la ponctualité… Le train tunisien part plutôt à l’heure, mais a du mal à arriver à l’heure prévue. Idem pour les étapes : vous pouvez espérer avoir votre train même si l’heure de passage est dépassée !

Côté sécurité, les voies sont malheureusement vieillissantes et manquent d’entretien. La circulation piétonne ou les activités à proximité des voies créent régulièrement des retards. Des accidents sur les passages à niveau sont hélas réguliers.

Les tarifs du train tunisien

Les tarifs sont proches de ceux des louages : il faut compter environ 6-7 dinars par heure de trajet en classe Confort. Globalement, le billet Tunis-Hammamet (gare de Bir Bou Regba) est à 6 dinars, Tunis-Sousse est à 11 dinars, Tunis-Sfax est à 18 dinars.

Il est possible d’acheter les billets en ligne (mais je n’ai jamais testé). Il existe également plusieurs conditions de réductions (Aller/retour, enfants, abonnements, Fidélité). Toutes les infos sur le site de la SNCFT !

 

Quelques idées de trajets

Tunis-Hammamet

Solution presque idéale pour aller vers Hammamet en été, et éviter les bouchons. Le problème, c’est que la gare d’Hammamet se trouve en fait à Bir Bouregba, à plusieurs kilomètres des plages, et qu’il faut ensuite prendre un taxi pour rejoindre la cité touristique. Il y a un train par heure environ.

Tunis-Sousse

Avec des départs réguliers de 6h à 22h vers Sousse, de 3h à 20h vers Tunis, le train est un excellent moyen de déplacement entre ces deux villes. La gare de Sousse est en plein centre-ville, à 100 mètres de la médina, alors que la gare de louage est excentrée.

Tunis-El Jem puis Mahdia-Tunis

Ce trajet permet de réaliser un très beau circuit sur un week-end. Prenez l’express de 8h le samedi matin à Tunis. Arrivée vers 10h à El Jem où vous pourrez visiter le magnifique colisée. En fin de journée, prenez un louage vers Mahdia (1h de trajet) et profitez alors de la soirée dans un petit hôtel au coeur de la médina. Au programme le dimanche : découverte des charmes de la ville et de ses monuments (Kasbah, cimetière, port romain…). Puis remontez dans le train à 17h pour un retour à Tunis.

Tunis-Tozeur

Deux trains chaque jour font l’aller-retour vers Tozeur : idéal pour rejoindre le désert tout en évitant de longues heures de route fatigantes ! Le bon plan, c’est le train de nuit : départ de Tunis à 20h30, réveil à Tozeur à 5h du matin ! Mêmes horaires pour le retour : ce train est donc parfait pour passer un week-end en baroudeur loin de la capitale.

Train tunisien : la gare principale de Tunis, située place Barcelone
La gare place Barcelone, en plein centre de Tunis

 

Les autres réseaux

Le TGM

Il s’agit d’un train reliant le centre-ville de Tunis à Carthage, Sidi Bou Saïd et la Marsa. Très utile pour rejoindre ces sites touristiques, à un prix dérisoire. C’est légèrement chaotique, pittoresque et populaire, donc sympa ! Plus d’information dans cet article.

Le Métro du Sahel

Contrairement à son nom, il ne s’agit pas d’un métro mais bien d’un train. Ce réseau relie les villes de Sousse, Monastir et Mahdia, pour un trajet total de 2 heures environ. Il y a une trentaine de stations touristiques ou populaires le long du trajet.

A Sousse, la gare se trouve juste à côté de la médina : idéal pour venir visiter cette médina classée à L’UNESCO. Le métro s’arrête également à l’aéroport de Monastir, c’est très pratique pour filer à Sousse ou Mahdia en sortant de l’avion ! Enfin à Mahdia, la gare est très proche du centre-ville de cette charmante ville, pour une excursion à la journée.

Les trains sont récents et confortables. Cette ligne est électrifiée, contrairement au réseau de train tunisien. Vous y croiserez des touristes, des salariées sortant de l’usine ou des écoliers partant en cours. Côté tarif, le ticket est très abordable : 2,500 dinars (0,80€) pour relier Sousse à Mahdia. Plus d’infos sur la page dédiée sur le site de la SNCFT.

Le Lézard Rouge

Ce train touristique est un Must ! Situé à Metlaoui, entre Gafsa et Tozeur, il s’agit d’un train tunisien historique circulant sur une voie exceptionnelle. En effet, ce train est d’origine beylicale, il date de 1924. Et la décoration des wagons, d’époque, vous transporte en plein western 😉

Au départ de Metlaoui, ville minière, la voie se dirige justement vers les immenses carrières à ciel ouvert de phosphate situées dans le massif montagneux. Pour y accéder, le train serpente dans une magnifique gorge taillée dans les strates calcaires. Aux endroits les moins larges, les tunnels succèdent aux ponts, dans un décor de western. Arrivé à la carrière, le train fait demi-tour puis redescend vers Metlaoui.

Les horaires de départ sont toutefois dépendants de l’activité minière. Il faut donc réserver sa place la veille au téléphone. Côté tarif, il est touristique : 25 dinars (8€) par personne. Mais franchement, ça vaut le coup de prévoir cette demi-journée avant d’arriver à Tozeur !

 

Bons voyages !

Laisser un commentaire