Rando sur le Djebel Fkirine, versant Ouest


Bonjour à tous !
 
Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas proposé de randonnée.

En voici une vraiment chouette, avec de magnifiques panoramas. Il s’agit de l’ascension du Djebel Fkirine, situé dans la dorsale tunisienne au niveau d’El Fahs. Le parcours décrit emprunte le versant Ouest. Il est également possible de passer par le versant Est (nous y reviendrons).
 

Accès

Depuis Tunis, prendre la direction d’El Fahs, sur la route de Siliana. A la sortie d’El Fahs, prendre la P3 à gauche en direction de Kairouan. Après 9 km, prendre à droite, direction le village de Bent Saïdane. Dans celui-ci, tourner à droite plein sud, et suivre cette route pendant environ 10 km.
Sur la fin, la route serpente dans la forêt et commence à s’élever dans la vallée séparant les massif du Fkirine et de Bent Saïdane. Stopper la voiture en bout de route, à côté d’une maison.
Voir le lien Google Map retraçant l’itinéraire.
 
Temps du trajet
Environ 80 km soit 1h15 min de route depuis Tunis.
Pour une petite pause, arrêtez-vous au kiosque juste après le passage à niveau d’El Fahs : le chef a l’habitude de se faire dévaliser ses croissants le dimanche à 7h 🙂
 
Coordonnées géographiques :
36° 13.797’N
9° 56.826’E
 
Difficulté : Difficile

  • Durée : 6 à 7 heures
  • Dénivelé : 600 mètres
  • Sentier : aisé devenant inexistant
  • Technicité : parcours exigeant

 

Itinéraire de la rando

🙂 Astuces 🙂

  • Pour imprimer le plan, ouvrir le fichier suivant avec le logiciel GoogleEarth.
  • En cliquant sur les icônes, faites apparaître le nom des points principaux de la rando.

 

Description de la rando

Depuis la maison où l’on peut se garer, le principe consiste à trouver une piste qui contourne le djebel Fkirine. Pour cela, il faut revenir en arrière sur 300 m environ, et prendre un sentier qui monte dans le vallon.

Ce sentier rejoint rapidement (200 à 300 mètres) la piste recherchée. Emprunter cette piste vers sa droite, vers le sud, c’est le côté qui monte légèrement. Après environ 2 km, soit 1/2 heure de marche, on aperçoit enfin le sommet vers la gauche. On retrouve alors un vallon que l’on distingue bien sur l’image satellite. C’est à cet endroit qu’il est temps de quitter la piste pour s’élever dans le massif.

Traversée d'une prairie au départ de la rando

Traversée d’une prairie au départ de la rando

Le cheminement devient alors moins évident : la présence du sentier devient aléatoire. Le but de la rando est alors simple : rejoindre le sommet !

La progression se fait donc visuellement, en rejoignant la crête, puis en la longeant en direction du sommet. Rapidement, on sort de la forêt et l’on marche dans des terrains caillouteux. Mieux vaut avoir de bonnes chaussures pour éviter les entorses.

Au cours de l’ascension, la vue s’ouvre vers les terres et forêts de la région :

La vue se dégage vers les espaces cultivés de la région

La vue se dégage vers les espaces cultivés de la région

Le groupe progressant le long de la crête du Fkirine. En toile de fond, les forêts d'épineux du secteur.

Le groupe progressant le long de la crête du Fkirine. En toile de fond, les forêts d’épineux du secteur.

La marche vers le sommet est longue, il faut bien compter 2 à 3 heures et 500 m de dénivelé après avoir quitté la piste.

Mais l’effort est mérité : du sommet, la vue se dégage vers le nord (massif de Zaghouan) et vers le sud (massifs du Bargou et du Serdj). De magnifiques paysages se dévoilent également vers l’ouest ainsi que vers l’est, où on peut distinguer la tour de contrôle de l’aéroport d’Enfidha à environ 50 km.

Vue vers le sud : les massifs du Serdj et du Bargou se détachent de la brume

Vue vers le sud : les massifs du Serdj et du Bargou se détachent de la brume

Depuis le sommet, la vue est également dégagée en direction du massif de Zaghouan

Depuis le sommet, la vue est également dégagée en direction du massif de Zaghouan

On le distingue sur la photo précédente, et vous le verrez une fois en haut : le sommet n’est pas clairement définissable. Il y a en fait deux zones qui peuvent être considérées comme le sommet. Ces deux parties sont séparées par une faille ayant créé un décalage de 50 m environ. Elle est facilement visible, sur la partie droite de la photo.

Le sommet du Fkirine marque également une limite géologique majeure : il se situe sur la faille majeure de la dorsale tunisienne. Cette faille, que l’on retrouve à Zaghouan et sur le Serdj, induit un décalage vertical de près de 3000 m entre l’ouest et l’est. Ainsi, les terrains de la plaine de Kairouan sont bien plus jeunes que ceux du sommet du Fkirine.

La présence de ces fracturations dans les couches calcaires du massif a permis la création de gouffres sur le djebel. Au moins trois ont en partie été explorés par le club de spéléo de l’ASPTZ Zaghouan ces dernières années. D’autres travaux sont en cours ou prévus…

Par exemple, à environ 100 mètres sous le sommet au niveau d’un arbre solitaire, s’ouvre Bir Ennadour, un gouffre d’environ 50 mètres de profondeur. Mieux vaut regarder où l’on pose les pieds !

Arbre courbé par le vent, à proximité de l'entrée du gouffre Bir Ennadour

Arbre courbé par le vent, à proximité de l’entrée du gouffre Bir Ennadour

La descente s’effectue par le versant nord. Depuis le sommet, il faut faire marche arrière sur la crête sur environ 200 m. On arrive alors sur un vallon qui permet de redescendre directement vers le village situé en contrebas. Il faut viser directement les maisons en tentant de suivre les chemins des troupeaux, sans avoir peur de traverser le maquis plutôt dense.

Durant cette descente, n’hésitez pas à regarder par terre au sol. Les terrains traversés, notamment à proximité du village, regorgent de fossiles d’ammonites.

Début de la descente

Début de la descente

Peu avant les premières maisons, le chemin rejoint la piste, au niveau d’une source aménagée. De nombreuses familles viennent s’y ravitailler. N’hésitez pas à vous arrêter pour leur filer un coup de main et discuter. Ces moments sont souvent chaleureux.

Pour la petite histoire, on raconte dans le village que des grains de blé jetés dans le gouffre Bir Ennadour au sommet du Fkirine auraient été retrouvés dans les eaux de la source au pied du djebel… Je reste sceptique, notamment vu la géologie du secteur. Mais peut être que les futures explorations spéléologiques du massif viendront me contredire !
 
Depuis le village, rejoindre la piste qui se trouve dans le creux de la vallée, et descendre jusqu’aux voitures.

Vous voila arrivés, après une dure mais magnifique rando !
 
 
Retour à la liste des randonnées proposées  




Pour aller plus loin
Partager cet article
Print Friendly, PDF & Email

Mots clefs

Sur le même thème
  • Rando sur le djebel Rihane - Cette randonnée se déroule dans les collines, sans trop de dénivelé. Parfait pour les enfants de 8-15 ans qui cherchent à se défouler !
  • Rando au Col Vert sur le djebel Zaghouan - Nouvelle rando sur le djebel Zaghouan, avec une boucle autour du Col Vert et un passage sur le versant Est. Gros dénivelé en perspective !
  • Randonnée au Djebel Sidi Abderrhamane (Cap Bon) - Belle rando sur la crête formant le Cap Bon, avec des vues grandioses sur la mer et les plaines agricoles.
  • Rando sur le grand pic du Djebel Zaghouan (face Nord-Ouest) - Rando vers le Grand Pic de Zaghouan par son versant Nord-Ouest, au départ de Sidi Bou Gabrine. Attention, ce parcours est très difficile et très technique !
  • Rando sur le Grand Pic du djebel Zaghouan (face Sud) - Rando vers le Grand Pic de Zaghouan, en empruntant le versant Sud. Ce parcours suit les traces d'anciennes exploitations minières.
  • Rando dans le canyon de Midès - Cette rando se déroule dans le cadre majestueux du canyon de Midès, le plus sauvage des oasis de montagnes de la région de Tozeur
  • Rando à Kef Chgeg, du côté de Mateur - Découverte d'un site naturel étonnant, où la faune et la flore sont très variées
  • Randonnée au parc de la Feija - A la recherche du cerf de berbérie, au cœur d'un parc naturel classé
  • Rando sur le Djebel El Ansarine - Marche dans un massif sauvage, à moins de deux heures de Tunis
  • Rando à El Haouaria - Rando vers l'épave, les falaises et les criques de l'extrémité du Cap Bon

  • A propos Julien

    Créateur et administrateur de ce site, j’en suis logiquement le principal rédacteur. Expatrié durant 2 ans sur Tunis (2008-2010), j’ai eu l’occasion de parcourir en long et en large ce magnifique pays. J’y retourne régulièrement pour y retrouver amis et anciens collègues. J’en profite également pour continuer à découvrir de nouveaux sites. Et il reste encore tellement à faire …


    2 réponses à Rando sur le Djebel Fkirine, versant Ouest

    1. mehdi dit :

      j’ai besoin d’un bon guide à Djebel Fkirine , merci

      • Julien dit :

        Bonsoir Mehdi,
        Je ne connais pas de guide sur le Fkirine.
        Deux solutions : soit tu suis le descriptif ci-dessus.
        Ou alors je te propose de contacter l’Association Tunisienne des Randonneurs (http://www.randotunisie.tn/), qui randonnent régulièrement dans le secteur.
        Bonne rando !

    Laisser un commentaire