Rando dans le canyon de Midès


Bonjour à tous !
 
Voici une randonnée facile pour tous ceux qui se trouvent dans le sud Tunisien.
Cette rando se déroule en partie dans le canyon de Midès, le plus sauvage et le plus déroutant des oasis de montagne, dans la région de Tozeur. Le parcours emprunte des paysages géologiques vraiment particuliers, avec des plis et des failles bien visibles.
Attention : cette randonnée est à faire à l’automne et au printemps (lorsqu’il ne fait pas trop chaud), et par beau temps (en période orageuse, le risque de crue soudaine est très élevé dans le canyon !)
 

Accès

Depuis Tozeur ou Gafsa, prendre la route des oasis de montagne (Chebika, Tamerza, Midès) à proximité du village de El Hamma. C’est indiqué. Monter jusqu’à Midès (1h30 de route environ, sans les pauses photos !).
L’idéal est de passer le village de Midès, puis la palmeraie, pour se garer au pied du vieux village. Mais s’il y a de l’affluence, mieux vaudra laisser la voiture au village récent pour éviter d’encombrer le minuscule parking.
 
Temps du trajet
Environ 1h30 depuis Tozeur. Depuis Tunis? Trop ! 🙂
(Tunis -> Tozeur : 7h en voiture, 8h30 en train)
 
Coordonnées géographiques
34° 24.578’N
7° 55.238’E
 
Difficulté : Peu difficile

  • Durée : 3 à 5 heures
  • Dénivelé : 50 à 200 mètres
  • Sentier : inexistant, suivre le cours d’eau
  • Technicité : parcours simple ou exigeant, en fonction des variantes choisies

 

Itinéraire de la rando

🙂 Astuces 🙂

  • Pour imprimer le plan, ouvrir le fichier suivant avec le logiciel GoogleEarth.
  • En cliquant sur les icônes, faites apparaître le nom des points principaux de la rando.
  • Pour voir la route d’accès, cliquez sur Plan puis dézoomez.

 

Description de la rando

Avant d’entamer la rando, nous vous conseillons vivement de faire un tour dans le vieux village de Midès.
Le vieux Midès est presque entièrement en ruine. Il ne reste que quelques boutiques de ‘Produits berbères’. Il faut savoir que ce village a été habité jusqu’en 1969, année où une crue majeure a détruit une grande partie des villages de la région. Pour se protéger, un nouveau village a été construit dans une zone plus sûre, à l’abri de l’oued.
En déambulant à travers les ruines ou alors le long du chemin (très aérien, au-dessus du canyon) faisant le tour du village, on se croirait en plein Far West, dans un décor de film. C’est d’ailleurs ici qu’a été tourné Le Patient Anglais.

Ruines surplombant le canyon

Ruines du vieux village de Midès. Au fond, le canyon. Il est possible de faire le tour, via un chemin très aérien.


Cet échauffement vous permettra de rencontrer et de discuter avec des habitants. Ils pourront alors vous conseiller sur les possibilités de la région.
Si vous avez la chance de venir en février ou mars, alors l’oasis sera en fleur. Les contrastes des couleurs seront presque uniques.
Si vous venez à l’automne, vous assisterez probablement à la récolte des grenades, dattes ou oranges.
L'oasis de Midès en fleur

Les fleurs de l’oasis de Midès, début mars.


 
La rando se déroule en partie dans le canyon. Il faudra donc y descendre, en empruntant un sentier qui se situe sur le bord de la forteresse. Ce sentier est facile à trouver, tout le monde ayant tendance à vouloir descendre pour mettre les pieds dans l’eau !
Le canyon, dans lequel il faut pénétrer pour poursuivre la rando.

Le canyon, dans lequel il faut pénétrer pour poursuivre la rando.


Une fois en bas, le spectacle est garanti. Le canyon fait 5 à 10m de large, 30 à 40m de haut. Et bizarrement, il est plat, couvert de sable, laissant écouler un filet d’eau. Paisible? Oui. Mais gare aux crues (l’eau peut atteindre plusieurs mètres de haut, comme le prouvent les bordures polies du canyon)!
 
La suite de la ballade est simple, il suffit de suivre l’eau ! Rapidement, le canyon va se resserrer, jusqu’à atteindre moins d’un mètre de largeur. Mieux vaut enlever ses chaussures pour éviter de les mouiller ! Rassurez-vous, le passage en question n’est pas très long. En effet, après environ 200m et 10 minutes de marche, on sort soudainement du canyon et l’on se retrouve au milieu d’une vaste plaine entourée de montagnes. L’oued bifurque alors vers la droite.
 
La vue est à cet endroit exceptionnelle. On est au cœur de structures géologiques facilement identifiables. Ainsi, on remarque une faille importante (plusieurs dizaines de mètres de décalage), qui se trouve dans la falaise face à nous lorsque l’on sort du canyon. En suivant l’oued puis en se retournant, on distingue très bien que la strate ocre et blanche est décalée :
La faille est bien visible dans le flanc du djebel, elle décale de plusieurs dizaines de mètres la strate ocre/blanche.

La faille est bien visible dans le flanc du djebel, elle décale de plusieurs dizaines de mètres la strate ocre/blanche.


La rando se poursuit en suivant toujours l’eau, dans cette belle plaine.
Ayez l’œil curieux, peut-être verrez-vous quelques animaux dans le coin. Ou bien trouverez-vous des fossiles? Pour ma part, c’est un affleurement de sable qui a retenu mon attention, car ressemblant fortement aux falaises de Bonifacio, en Corse :
Petite falaise de sable (50cm !), ressemblant fortement aux falaises de Bonifacio (50m) en Corse. Les changements d'échelle, un des miracles de la géologie !

Petite falaise de sable (50cm !), ressemblant fortement aux falaises de Bonifacio (50m) en Corse.
Les changements d’échelle, un des miracles de la géologie !


Soudainement, l’oued bifurque à nouveau, vers la gauche, pour traverser à nouveau les strates. Il s’agit d’une clue, dans le jargon du géographe et du géologue.
Pour passer d'une vallée à l'autre, l'oued a érodé les strates et passe perpendiculairement à l'axe du pli.C'est ce qu'on appelle une clue.

Pour passer d’une vallée à l’autre, l’oued a érodé les strates et passe perpendiculairement à l’axe du pli.C’est ce qu’on appelle une clue.


Le passage de la clue est rapide et facile. On se retrouve à nouveau dans une plaine entourée par la montagne.
De cet endroit, on imagine très bien que les strates qui plongent d’un côté de la vallée ressortent au niveau de l’autre versant : l’axe de la vallée et l’oued se trouvent en effet en plein milieu d’un pli synclinal (en forme de \/).
En face, les strates dessinent des formes géométriques, triangulaires, ce sont des chevrons. Ce versant forme un pli anticlinal (forme en /\).
Sur le versant en face, on observe très bien le pli anticlinal ainsi que les chevrons formés par l'érosion

Sur le versant en face, on observe très bien le pli anticlinal ainsi que les chevrons formés par l’érosion


Profitant du creux formé par la vallée, un barrage a été édifié afin de stocker l’eau, formant donc un lac. Et de l’autre côté, c’est Tamerza !
 

Pour compléter cette rando

  • Il est possible de continuer la rando vers cette ville (en ayant pris soin de préparer un moyen de transport pour revenir vers Midès). D’autres variantes sont bien entendu possibles, le plus simple étant de se renseigner auprès du syndicat d’initiative de Tamerza, des restaurateurs ou tout simplement des habitants de la région.
  • Cette région des Oasis de montagne est riche en panoramas et randos. Tamerzha et Chebika sont des escales obligatoires, mais d’autres possibilités existent.
  • Côté restauration, il y a 2-3 établissements corrects sur Tamerzha.

 
Bonne ballade !
 
Retour à la liste des randonnées proposées  




Pour aller plus loin
Partager cet article
Print Friendly, PDF & Email

Mots clefs

Sur le même thème
  • Rando sur le djebel Rihane - Cette randonnée se déroule dans les collines, sans trop de dénivelé. Parfait pour les enfants de 8-15 ans qui cherchent à se défouler !
  • Rando au Col Vert sur le djebel Zaghouan - Nouvelle rando sur le djebel Zaghouan, avec une boucle autour du Col Vert et un passage sur le versant Est. Gros dénivelé en perspective !
  • Randonnée au Djebel Sidi Abderrhamane (Cap Bon) - Belle rando sur la crête formant le Cap Bon, avec des vues grandioses sur la mer et les plaines agricoles.
  • Rando sur le grand pic du Djebel Zaghouan (face Nord-Ouest) - Rando vers le Grand Pic de Zaghouan par son versant Nord-Ouest, au départ de Sidi Bou Gabrine. Attention, ce parcours est très difficile et très technique !
  • Rando sur le Grand Pic du djebel Zaghouan (face Sud) - Rando vers le Grand Pic de Zaghouan, en empruntant le versant Sud. Ce parcours suit les traces d'anciennes exploitations minières.
  • Rando sur le Djebel Fkirine, versant Ouest - Partez à l'ascension d'un massif offrant un panorama unique
  • Rando à Kef Chgeg, du côté de Mateur - Découverte d'un site naturel étonnant, où la faune et la flore sont très variées
  • Randonnée au parc de la Feija - A la recherche du cerf de berbérie, au cœur d'un parc naturel classé
  • Rando sur le Djebel El Ansarine - Marche dans un massif sauvage, à moins de deux heures de Tunis
  • Rando à El Haouaria - Rando vers l'épave, les falaises et les criques de l'extrémité du Cap Bon

  • A propos Julien

    Créateur et administrateur de ce site, j’en suis logiquement le principal rédacteur. Expatrié durant 2 ans sur Tunis (2008-2010), j’ai eu l’occasion de parcourir en long et en large ce magnifique pays. J’y retourne régulièrement pour y retrouver amis et anciens collègues. J’en profite également pour continuer à découvrir de nouveaux sites. Et il reste encore tellement à faire …


    2 réponses à Rando dans le canyon de Midès

    1. Mouna Ben Aoun dit :

      comment faire pour participer a l’une de vos rando’s svp ????

      • Julien dit :

        Bonsoir Mouna,
        C’est simple : il suffit d’imprimer le plan et le descriptif, c’est parti 🙂
        En fait, nous n’organisons pas les randos, ce n’est pas notre job. Nous mettons à disposition certains parcours que nous avons fait, pour que d’autres personnes puissent les faire également.
        Par contre, nous pouvons vous conseiller des groupes de rando, on les trouve facilement sur Facebook

        Bonne soirée 😉

    Laisser un commentaire