Les fruits et légumes au fil des saisons


Bonjour à tous !

 

Lorsqu’on se promène dans les souks, les rues marchandes ou tout simplement le long des routes, on remarque vite de nombreux étals de fruits et légumes.

Ces étals sont souvent imposants, accumulant de véritables montagnes de produits. Outre la quantité, c’est surtout la diversité des productions au cours des saisons qui est remarquable.

Cette saisonnalité, oubliée en Europe, est très intéressante à étudier. En effet, ce respect des rythmes agricoles et climatiques permet de disposer de produits de bonne qualité, tout en assurant une chaîne très courte entre le producteur et le consommateur.

 

Voici donc un petit tableau de ma production pour schématiser quels sont les fruits et légumes présents au fil de l’année sur les étals :

Périodes des récoltes des fruits et légumes en Tunisie

Globalement, on peut classer les fruits et légumes par saison de production :

Fruits et légumes d’été

Eté, saison faste pour les amateurs de légumes et fruits frais ! Melons, pastèques, tomates et poivrons apparaissent en masse sur les étals et dans les picks-up.

La production se situe notamment dans les grandes plaines (Ghar el Melh, Mornag, Kairouan) et sur le Cap Bon. C’est d’ailleurs dans cette dernière région que se trouvent la plupart des usines de conditionnement avant exportation (plus particulièrement pour le concentré de tomate et l’harissa).

Vente de pastèques, melons et courges en début d'été vers Kairouan.

Vente de pastèques, melons et courges en début d’été vers Kairouan.

Durant l’été, sur des périodes plus courtes, arriveront les amandes (juin), les citrons frais (une bonne citronnade fraîche, à l’ombre d’un olivier, quel régal !), mais également les figues et figues de barbarie.

Courant août, les premières caisses de raisins seront ramassées, notamment sur les flancs de Raf-Raf (raisin de consommation), dans les plaines de Mornag et de Kélibia (élaboration de vin).

Sur le Cap Bon, les piments rouges sont récoltés en fin d’été. Ils sont alors concassés ou bien mis à sécher pour servir d’ingrédient de base dans l’élaboration de l’harissa.

Séchage traditionnel des piments rouges

Séchage traditionnel des piments rouges

 

Fruits et légumes d’automne

Après plusieurs mois de canicule, l’arrière-saison est marquée par les récoltes des produits typiquement méditerranéens que sont grenades, olives, dattes et agrumes.

Autant la présence des grenades est rapide (octobre), autant celle des olives, dattes et agrumes s’étalent tout au long de l’automne puis de l’hiver.

Grenade trop mûre sur un grenadier à Ksar Ghilane

Grenade trop mûre sur un grenadier à Ksar Ghilane

Etal de grenades. A ne pas confondre avec des pommes !

Etal de grenades. A ne pas confondre avec des pommes !

La production d’huile d’olives est une filière majeure de l’agriculture tunisienne. D’immenses surfaces sont dédiées à cette production dans la région du Sahel, plus particulièrement dans le triangle Sousse/Sfax/Kairouan.

C’est simple : la Tunisie est le 4ème exportateur mondial d’huile d’olive, en exportant 70% de sa production (soit 165 000 tonnes par an). De nombreux emplois directs et indirects dépendent de cette filière (ramassage, presse, embouteillage).

En campagne, les familles assurent leur propre production en cultivant quelques oliviers domestiques. De nombreuses petites huileries sont dispatchées dans les territoires, ce qui permet aux propriétaires de venir presser directement leurs olives.

Pressoir industriel : les olives sont déchargées et pressées en quelques minutes (Cap Bon)

Pressoir industriel : les olives sont déchargées et pressées en quelques minutes (Cap Bon)


 
Plus au sud, dans la frange bordant le désert, entre Tozeur et Gabès, c’est la récolte des dattes qui commence. A travers les nombreuses oasis plus ou moins récentes, les grappes de dattes sont détachées des palmiers, puis les fruits sont triés et conditionnés. Certaines dattes peuvent être séchées au soleil pour améliorer leur conservation.
Tri des dattes après récolte, durant le mois d'octobre à Tamerzha

Tri des dattes après récolte, durant le mois d’octobre à Tamerzha


 
La production de datte est également une filière majeure. Imaginez : 30% de la production mondiale vient de Tunisie, dont la fameuse Deglet Nour, originaire de Tozeur et Nefza.
Séchage des dattes et des figues sur les toits de Toujane, dans le sud tunisien.

Séchage des dattes et des figues sur les toits de Toujane, dans le sud tunisien.


 
La fin de l’automne marque également l’arrivée sur le marché des agrumes. Encore une fois, c’est une production importante pour l’économie tunisienne.

Les zones de production sont centrées autour d’Hammamet, Nabeul et Menzel Bouzelfa, au départ du Cap Bon. Les oranges sont en partie destinées à l’exportation, notamment les variétés Thomson et Maltaise.

A ce propos, je vous conseille fortement la visite de Dar Sebastian à Hammamet. Il s’agit d’un palais qui abrite un verger patrimonial, regroupant la plupart des espèces d’orangers et citronniers de la région.

 

Fruits et légumes d’hiver

L’hiver, frais et plutôt humide dans le nord, est la période idéale pour la production des légumes. On ne compte pas les picks-up pleins à craquer de pommes de terre, oignons, fenouils ou encore carottes sur les routes menant à Tunis. C’est également durant l’hiver que se récoltent les pignons de pin d’Alep. Ils seront utilisés dans l’élaboration de l’Assida zgougou.

Dans le sud, l’hiver permet de continuer la récolte des dattes et des olives.

 

Fruits et légumes de printemps

Enfin le soleil généreux revient au printemps, avec ses fruits et légumes typiques. Les fèves et pois chiches sont récoltés (Cap Bon, Sahel) puis les fraises arrivent soudainement en avril, tout comme les artichauts.

La courte saison des Toutt arrive. Ce sont les mûres, issues des mûriers, l’arbre dont étaient récoltées les feuilles pour les vers à soie (lire cet article sur Le temps.com.tn pour plus d’informations).

Récolte des toutt (Photo de mon pote Zaher Kammoun)

Dans les grandes plaines de la Medjerda, la moisson du blé commence. Les grandes parcelles verront passer une moissonneuse, alors que les petites exploitations seront récoltées à la main. On le remarque en Tunisie : il y a un écart important entre la production intensive (exportation) et la production familiale (subsistance alimentaire).

Les amandes fraîches commencent également à apparaître, avant le retour des fruits d’été!

 
 
Pour plus de détails sur les productions agricoles tunisiennes, je vous recommande une petite visite du site édité par le Ministère de l’Agriculture, complet et très bien fait.
 
 
A bientôt !

Retour vers d’autres informations utiles pour voyager en Tunisie  



Pour aller plus loin
Partager cet article
Print Friendly, PDF & Email

Mots clefs

Sur le même thème
  • Les prix en Tunisie - Echantillon des prix moyens
  • Fonds d’écran de Tunisie : le Désert - Mes meilleurs clichés captés dans le Sud Tunisien
  • Fonds d’écran de Tunisie : Montagne et Nature - Mes meilleurs clichés 'Nature'
  • Fonds d’écran de Tunisie : la mer - Mes meilleurs clichés des côtes Tunisiennes
  • Labib, mascotte de l’environnement - Mais qui est vraiment Labib?
  • Hydrogéologie de Korbous : origine des sources chaudes - Explications sur l'origine des sources de Korbous
  • La météo en Tunisie : description et prévisions - Variations de la météo au cours des saisons
  • Bureau de change en Tunisie - Comment obtenir des Dinars Tunisiens?
  • La monnaie : le Dinar tunisien (Dt) - Tout savoir sur la monnaie Tunisienne

  • A propos Julien

    Créateur et administrateur de ce site, j’en suis logiquement le principal rédacteur. Expatrié durant 2 ans sur Tunis (2008-2010), j’ai eu l’occasion de parcourir en long et en large ce magnifique pays. J’y retourne régulièrement pour y retrouver amis et anciens collègues. J’en profite également pour continuer à découvrir de nouveaux sites. Et il reste encore tellement à faire …


    8 réponses à Les fruits et légumes au fil des saisons

    1. chamis dit :

      ca me plait ton boulot

    2. Fadhil dit :

      Bravo pour toute ces informations, j’ai parcouru votre site et bienvenue à nouveau en Tunisie: vous êtes comme un des nôtres maintenant. Amicalement.

    3. Nizar dit :

      Bonjour Julien, merci pour toutes ces informations. Petite correction toutefois l’assida zgougou se fait avec des pignons d’Alep et non des pignons de pin. Merci pour votre très joli site.
      Bien cordialement,
      Nizar

    4. Dorra dit :

      Des informations très pratiques, merci julien

    Laisser un commentaire